Réforme de l'audiovisuel : vers un rééquilibrage entre télévision et plateformes de SVOD

Le ministère de la Culture planche activement sur sa grande réforme de l'audiovisuel qui devrait chercher à rééquilibrer le rapport de force entre chaînes traditionnelles et grandes plateformes de streaming.

Donc, si j'ai bien compris, Netflix va devoir payer au moins 16% de ce qu'ils gagnent en France pour continuer à diffuser chez nous, argent qui est censé servir à financer des productions locales ? On leur demande réellement de payer 16% de leurs recettes en France, en plus des impôts, pour produire des séries et films français, faute de quoi Netflix ne pourrait plus exister en France ?

Et on va demander la même chose à Disney ?

Commentaires

Vous pouvez utiliser markdown dans votre commentaire. Si vous indiquez une adresse email, elle sera utilisée pour vous notifier des commentaires publiés sur cette page. Elle ne sera utilisée qu'à cette fin et ne sera jamais transmise à un tiers.