Une solution d’arrosage automatisée et intelligente avec le Machine Learning AWS

Comment exploiter les données d'hygrométrie et les prévisions météo pour un arrosage connecté avec AWS Greengrass, IoT Core, API Gateway, Cloudwatch, Sagemaker et Quicksight.

Document original: https://blog.d2si.io/2019/08/29/arrosage-connecte-automatise-aws/

Commentaire publié par Richard Dern le 29/08/2019 - Aucun commentaire

⚠️ Attention: article rempli de second degré. Le vocabulaire et les tournures de phrases sont volontairement irrévérencieux...

Rien ne va dans cet article. Rien. Du tout.

Déjà, l'introduction:

Comment l’IOT et le Machine Learning peuvent-ils répondre à des cas d’usage du quotidien et nous faciliter la vie ?

Nous faciliter la vie ? Lisez plutôt la suite de l'article source. "Faciliter" n'est pas le terme qui me vient à l'esprit...

Pour rappel, l'article nous présente un système d'arrosage automatique, hein.

Donc, on nous suggère d'envoyer nos données sur le cloud. Celui d'Amazon, même (AWS). Tout ça pour profiter de "l'Intelligence Artificielle", afin de rendre la solution "autonome".

Toujours dans l'intro:

Cette solution qui fait appel aux services AWS Greengrass, IoT Core, API Gateway, Cloudwatch, Sagemaker et Quicksight, a été présentée au Summit AWS 2019 dans le cadre de l’Innovation Corner.

Oh putain. Sérieux les mecs ? Tant de technologie déployée pour arroser un pétunia ? Et en plus, "dans le cadre de l'Innovation Corner". Mais comment faisions-nous avant pour arroser nos plantes ? Sérieux vous être trop des dieux les gars.

Bon, sinon, second degré mis à part, vous employez un Raspberry Pi 3. Moi, je dis que même si vous faisiez tourner toute la solution en local, le Pi 3 serait overkill.

Donc, je récapitule (toujours dans l'optique d'arroser un géranium). La solution propose:

Sauf que:

Mais à part ça, c'est censé faciliter l'arrosage automatique des bégonias...

Traitez-moi de vieux connard aigri, jaloux et frustré si vous voulez, peut-être même que c'est exactement ce que je suis. Mais là, pour moi, c'est une branlette intellectuelle qui me donne même pas une demi-molle. Et pourtant je colle des ESP8266 à tout ce qui bouge (et aussi à ce qui ne bouge pas). Ceci dit, t'as raté ta vie si t'utilise pas le Machine Learning sur le Cloud avec un pipeline Amazon qui s'appuie sur des dashboards de metrics non-auto-hébergées. T'emballe les petites fleuristes avec ce système d'arrosage pour les hortensias. Alors que moi, mon ESP8266 et mon HomeAssistant, on est has-been... Kudos !

Commentaires

Vous pouvez utiliser markdown dans votre commentaire. Si vous indiquez une adresse email, elle sera utilisée pour vous notifier des commentaires publiés sur cette page. Elle ne sera utilisée qu'à cette fin et ne sera jamais transmise à un tiers.